La jeune fille congolaise perd sa dignité pour l’argent

La femme donne vie à toute l’humanité, elle est donc par nature un être très sacré et plein de dignité. Loin de garder ses statuts, la femme a adopté des cultures qui lui font perdre sa dignité. Loin des avancés de la société, qui se bat à la parité entre femme et homme dans les cercles de décisions, la jeune fille se ridiculise elle-même.

 

Aujourd’hui dans notre pays, quand on parle de la jeune fille, on voit la prostitution et l’attachement à autres mauvaises pratiques. Le commérage, le suivisme, la paresse font aussi partie du quotidien de la jeune fille congolaise. A cette allure, le doute s’installe de croire que cette jeunesse pourra relever les défis de la femme congolaise. A savoir la lutte contre les inégalités sexuelles en milieu professionnel et dans les écoles.

jeune-fille

Jeune fille dans une tenue qui laisse tout a découvrir

En effet, la jeune fille congolaise perd sa dignité dans les pratiques qu’elle s’adonne. Prostitution, habillement non respectueuse, alcool, l’école n’est même plus leur préoccupation. Si les filles vont encore à l’école, pour nombreuse c’est pour des fins désintéressés.  Séduire, parler en mal des autres, critiquer les plus démunis, se moquer de celles qui se donnent corps et âme aux études. Dans les veillées funèbres où encore dans les boites de nuits, c’est là où se laisse perdre la bonne route. Elles se transforment en stars de films pornographiques et vendeuses de sexes, pire encore elles ne choisissent pas avec qui couché.

Les parties intimes de la femme qui jadis ne pouvaient être vu que dans la chambre, sont aujourd’hui exposé partout. Les tenus moulants des filles, le port des pantalons qui laissent certaines parties du corps à découvrir, ne donne aucune valeur à la jeune fille. Au lieu de travailler dur à l’2cole afin de s’attendre à un avenir meilleur, certaines se transforment en danseuses dans les boites de nuits des boites congolaises. A Brazzaville et à Pointe Noire, ce problème n’est plus à dire car il a pris une allure très vite. Etre danseuse, n’est pas tout à fait mauvais, mais quelles genres de danse et dans quel intérêt ?

Elles ont importé la vie européennes au Congo, chaque jour, dans au moins 4 boites sur 10 des soirées de danses mapouka sont organisées. La jeune fille danse en tenue de naissance au vu et au su de tous sans crainte ni honte. Là il est clair qu’elles prennent de la drogue, parce que se livrer à de telles choses n’est pas humain. Elles vont jusqu’à se livrer à satisfaire les besoins sexuels de certains spectateurs en public moyennant des sommes d’argent. Vieux ou jeunes, seul votre argent est roi, elles ont beaucoup de préférence pour les vieux qui payent mieux dit-on.

 

La place de la femme dans la société

Comme tous les humains, la femme occupe aussi une place importante dans la société. Non seulement elle donne la vie, mais elle contribue aussi au développement du pays sur tous les plans. Dans certains pays du monde, les femmes occupent même les fonctions de présidente de la République. Jeune fille, vas à l’école ou apprend un métier pour qu’un jour tu sois aussi respecter comme Angela Merkel. La femme a sa place dans les bureaux comme l’homme, elle participe dans les centres de prises de décisions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.